samedi 11 avril 2015

Top 15 des plus grandes villes d' Allemagne avec leurs blasons

 Voici un nouveau volet à cette série consacrée à la découverte de l’héraldique civique, à travers divers pays du Monde. Le principe du "Top xx"  est très répandu dans les médias et sur Internet, pour recenser ce qui est le plus remarquable dans un domaine particulier. Je l'ai donc adapté à ce nouveau sujet qui nous permettra à la fois de découvrir ou réviser la géographie d'un pays choisi de manière aléatoire et dans le même temps de s'intéresser à sa diversité en matière de blasons ou emblèmes municipaux.

  Je poursuis avec un nouveau pays d'Europe, très attaché à la tradition et à l'histoire de l'Héraldique : l'Allemagne.


  Comme pour le volet précédent, et du fait que ce pays est très urbanisé, la liste est  maintenue jusqu'au 15ème rang. En effet ces 15 villes approchent ou dépassent la population honorable de 500 000 habitants. A titre de comparaison, la France n'en compte de trois ! (références chiffres population : 2013).




1 - BERLIN

capitale de la République fédérale d'Allemagne, ainsi que du land-ville de Berlin - 3 421 829 habitants


Cette ville avait déjà été évoquée dans un article sur le thème des capitales



2 - HAMBOURG / Hamburg

capitale du land-ville de Hambourg (Hamburg) - 1 746 342 habitants





3 - MUNICH / München

capitale du land de Bavière (Bayern)  - 1 407 836 habitants






4 - COLOGNE / Köln

ville du land de Rhénanie du Nord-Westphalie (Nordrhein-Westfalen) - 1 034 175 habitants



Cette ville avait déjà été évoquée dans un article sur le thème des Rois Mages




5 - FRANCFORT / Frankfurt am Main

ville du land de Hesse (Hessen)  -  701 350 habitants






6 - STUTTGART

capitale du land de Bade-Wurtemberg (Baden-Württemberg) -  604 297 habitants



.

7 - DÜSSELDORF

capitale du land de Rhénanie du Nord-Westphalie (Nordrhein-Westfalen) -  598 686 habitants




8 - DORTMUND

ville du land de Rhénanie du Nord-Westphalie (Nordrhein-Westfalen)  - 575 944 habitants





9 - ESSEN

ville du land de Rhénanie du Nord-Westphalie (Nordrhein-Westfalen) -  569 884 habitants





10 - BRÊME / Bremen

capitale du land-ville de Brême (Bremen) -  548 547 habitants





11 - LEIPZIG

ville du land de Saxe (Sachsen) -  531 582 habitants






12 - DRESDE / Dresden

capitale du land de Saxe (Sachsen) -  530 754 habitants





13 - HANOVRE / Hannover

capitale du land de Basse-Saxe (Niedersachsen) -  518 386 habitants

 





14 - NUREMBERG / Nürnberg

ville du land de Bavière (Bayern) -  498 876 habitants
 






15 - DUISBOURG / Duisburg

ville du land de Rhénanie du Nord-Westphalie (Nordrhein-Westfalen) -  486 855 habitants







•  C'est bien évidemment l'histoire du Saint Empire romain germanique qui transparait dans ces blasons. L'aigle impériale avec une ou deux têtes, accompagne depuis plusieurs siècles les villes qui avaient été mises sous protection de l'Empereur. Certaines soutiennent les écus en ornements extérieurs, non visibles ici, comme à Cologne. Mais nous voyons aussi des lions, qui nous renvoient aux anciens territoires composant l'Empire : royaumes, principautés, duchés, comtés : le lion du Duché de Berg pour Düsseldorf, celui des Margraves de Misnie (Meißen en allemand) pour Leipzig et Dresde, et celui de la maison des Guelfes (Welfen) puis du Duché de Brunswick (Braunschweig), pour Hanovre.

• Plus discrète est la référence à la Hanse, la première organisation commerciale  capitaliste et multinationale de l'histoire, au Moyen-Âge, et ses couleurs : rouge et blanc, dans quelques uns de ses innombrables fiefs : Hambourg, Cologne, Brême, Hanovre et Duisbourg.
•  Les références religieuses se révèlent sous la forme des attributs des saints protecteurs adoptés par les grands évêchés : saint Pierre (la clé) à Brême; les Rois Mages (les trois couronnes), Ursule et les 11 000 vierges martyres (les 11 mouchetures d'hermine) à Cologne, ou par les fondations monastiques : saints Côme et Damien (épée de leur martyre) de l'abbaye d'Essen. 

• Les armes parlantes sont bien représentées avec le château-fort : Burg en allemand  (Hambourg, Duisbourg), mais aussi l'ours (Bär) de Berlin, le moine (Münch) de Munich et bien moins connue : la jument (Stute) à Stuttgart.
• Enfin, nous avons le cas spécifique des deux écus accolés sous la couronne de l'ancienne principauté d'Essen, configuration très rare en Allemagne dans l'héraldique municipale, où l'on préfère partitionner l'écu pour réunir deux ou plusieurs blasons constitutifs.




Si vous désirez en savoir plus sur le pays : l' Allemagne et ses emblèmes, c'est → ICI


A bientôt , pour un nouveau pays ...→ ICI
Et pour revoir le pays précédent ... →  ICI






          Herald Dick
 

2 commentaires:

  1. C'est un super article, vraiment très instructif. Impeccable ! Votre blog est excellent, je vous encourage à continuer. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! vos encouragements sont mon seul salaire ! ;)

      Supprimer