samedi 31 août 2013

Fête nationale de Trinité-et-Tobago - le 31 août

 TRINITÉ et TOBAGO
 Republic of Trinidad and Tobago


   La République de Trinité-et-Tobago ou République de Trinidad-et-Tobago est un état insulaire des Caraïbes situé dans la mer des Antilles, au large du Venezuela. Il est composée de deux îles distantes de 32 km : une grande :Trinité et une petite : Tobago. C'est encore Christophe Colomb qui débarque sur l’île lors de son troisième voyage en 1498, qu'il baptise Trinidad (pour le terme religieux de la Trinité). En 1532, l’Espagne s’empare de l’île et débute la période de la colonisation espagnole, suivie par celle de la France en 1678 et enfin les Anglais qui en deviendront héritiers en 1802, et ce jusqu'à l'indépendance accordée en 1962.

  • Le blason de Trinité-et-Tobago a été conçu par un comité formé en 1962 pour sélectionner les symboles  représentatifs de la nation. Blason : écu de gueules chargé de trois caravelles d'or posées 1 et 2 (mal ordonnées), celle du chef un peu plus grande que les deux autres, habillées d'argent avec une croisette du champ ;  mantelé de sable à deux colibris d'or en vol, affrontés ; au chevron d'argent, brochant sur la partition.  les couleurs : noir, blanc et rouge sont les mêmes que celles du drapeau. Les navires sont sensés représenter la Santa María, La Niña et La Pinta : les trois navires de Christophe Colomb utilisés lors de son voyage au "Nouveau Monde". A noter que l'image n'est là que pour le symbole, car sinon nous avons là un anachronisme flagrant, puisque les bateaux cités étaient ceux du premier voyage, dont l'un (la Santa-Maria) a d'ailleurs sombré sur les côtes d' Haïti en 1492 et donc en aucun cas ils n'ont participé à la découverte de la Trinité en 1498, qui était durant le troisième voyage. Les deux oiseaux rappellent que la Trinité est parfois appelée le "Pays des oiseaux-mouches" parce que plus de seize espèces différentes de colibris ont été enregistrés sur l'île. "Lere, le pays des oiseaux-mouches" est également supposé avoir été le nom amérindien pour la Trinité.
       Timbré d'un heaume royal d'or, avec tortil et lambrequins d'argent et de gueules. Cimier : un cocotier de sinople fruité au naturel, chargé d'une barre de gouvernail d'or. Le cocotier est un symbole provenant des armes de la petite île de Tobago (voir historique, plus bas).
       Supports: à dextre un ibis rouge (Eudocimus ruber) et à senestre un "cocrico" ou ortalide à ventre roux (Ortalis ruficauda), oiseaux endémiques et symboles du pays, les deux au naturel, éployés, posés sur des collines ou des rochers avec les vagues de l'océan au premier plan, le tout au naturel. Les trois collines à dextre, représentant les Trinity Hills dans le sud de l'ile, qui, croit-on, auraient incité Christophe Colomb à nommer l'île ainsi, d' après la Sainte Trinité. L'île émergeant des eaux sous le cocrico représente Tobago
      Dans la partie inférieure, sur une banderole d'or, on peut lire la devise officielle du pays en anglais : "Together we aspire, together we achieve" (Ensemble nous aspirons, ensemble nous accomplissons).

  • Le drapeau de Trinité-et-Tobago a été établi par décret lors de l'indépendance le 28 juin 1962 et adopté officiellement le 31 août suivant. Le drapeau est rouge avec une bande diagonale noire bordée de blanc, tranchant du côté supérieur gauche vers le côté droit en bas. En héraldique : de gueules à une bande de sable bordée d'un liséré d'argent. Rouge, noir et blanc  symbolisent le feu (le soleil, représentant le courage), la terre (représentant le dévouement) et l'eau (représentant la pureté et l'égalité). A droite, est le drapeau de la Présidence de la République, bleu ciel avec les armoiries en or au centre.



cocarde aviation Air Guard

monnaie 1975

ovale automobiles

Chef de l'étatprésident Anthony Carmona
Capitale administrativePort of Spain
Ville la plus peupléeChaguanas 
SuperficieTotale 5 128 km²

Terre 5 128 km²

Eau      0 km²
Pays frontaliers-
Nombre d'îles2
Littoral362  km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Cerro del Aripo : 940 m.
  Point le plus bas :côtes : 0 m.
Population1 222 363 habitants
GentiléTrinitéen, trinitéenne
Langues usuelles
.
anglais (officielle), espagnol, français, chinois, hindi caribéen.
MonnaieDollar de Trinité et Tobago (TTD)
Indicatif téléphonique1-868
Extension internet.tt
Fête nationale31/08 - anniversaire de la proclamation de l'indépendance du Royaume-Uni, en 1962
Devise nationaleTogether we aspire, together we achieve
(Ensemble nous aspirons, ensemble nous réalisons)
Indice de démocratie 48è sur 167 (2014)   =2013
Régime



.


République à régime parlementaire inspiré du Royaume-Uni. Le cabinet des ministres, dirigé par le Premier ministre (actuellement : M. Keith Rowley), exerce le contrôle et la direction générale de l’État et en répond devant le parlement. Le Parlement est composé de deux chambres : la Chambre des Représentants et le Sénat.
Pays membre du Commonwealth.



 quelques autres emblèmes historiques

gravure d'époque  : badge de la colonie
britannique de Trinidad (1875)
gravure d'époque  : badge de la colonie
britannique de Tobago (1880)

.
drapeau (Blue ensign ) et badge de la colonie britannique de l'ile de Trinité (avec ou sans Tobago) - 1889-1958
la devise latine " miscerique probat populos et fœdera jungi" se traduit en gros par "Il (le traité) approuve le brassage des peuples et leurs obligations d'union".


"armoiries" du Territoire d'outre-mer britannique de Trinité-et-Tobago (1958-1963)
drapeau du Territoire d'outre-mer britannique de Trinité-et-Tobago (1958-1963)


badge et drapeau de la colonie britannique de l'ile de Tobago uniquement - 1875
la devise latine  "pulchrior evenit" se traduit en gros par "elle devient plus belle"
évolution du badge vexillaire de Tobago, de gauche à droite : 1880-1885-1889

emblème actuel de l'Assemblée de l'île de Tobago:
  "Tobago House of Assembly "


juste pour les yeux, le joli drapeau royal de la Reine Elizabeth II
 pendant la période précédant l'avènement de la République de
Trinité-et-Tobago entre 1966 et 1976.



31 août  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  1er septembre

Herald Productions






£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi


illustration de l'amour pour son pays.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire