mardi 30 juillet 2013

Fête nationale des Vanuatu - le 30 juillet

VANUATU
 Ripablik blong Vanuatu - Republic of Vanuatu
République de Vanuatu

  La République de Vanuatu occupe entièrement un archipel composé de 83 îles pour la plupart d'origine volcanique situées à 1 750 kilomètres à l'est de l'Australie, au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, à l'ouest des Fidji. Découvertes successivement par les Portugais (Queirós, 1606) , les Français (Bougainville, 1768) et enfin les anglais avec James Cook en 1774 qui leur donnera le nom des îles de Nouvelles-Hébrides, ces îles auront un statut colonial unique jusqu'en 1980. En effet, la lutte d’influence entre la France et le Royaume-Uni aboutit à la création d’un condominium franco-britannique en 1906. Les Vanuatais n’avaient pas la possibilité d’acquérir la citoyenneté de l’une ou l’autre puissance. Cette situation prendra fin avec l'indépendance du territoire en 1980.

  • L'emblème de la République du Vanuatu est composé d'un guerrier mélanésien tenant une lance debout devant lui, devant deux branches de palmier croisées en sautoir inscrites dans une dent de cochon en forme de spirale, le tout devant un paysage de montagne à l'arrière-plan et à la base une banderole d'or avec la devise nationale : "Long God Yumi Stanap" (Nous suivons Dieu).
      La dent de cochon est un objet rituel très important dans la coutume des mélanésiens et on met un soin particulier pour que le cochon de la famille sélectionné obtienne cette, ou plutôt ces deux dents recourbées, qui sont ses défenses naturelles comme chez le sanglier. Un porc européen pourrait très bien en développer de similaires si on lui en laissait le temps, au lieu de le transformer en saucisson et en jambon !

  • Le Drapeau du Vanuatu a été adopté le 18 février 1980. Il découle des couleurs du parti Vanua'aku (rouge, noir, jaune et vert), le parti politique vanuatais qui conduit l'archipel à l'indépendance. Le design final fut réalisé par plusieurs artistes locaux. Le vert représente la richesse du pays, le rouge le sang des hommes et le noir le peuple Mélanésien. Le Y jaune, quant à lui, représente la lumière céleste arrivant sur l'île (90 % de la population est chrétienne). Le dessin jaune sur fond noir est à nouveau la dent de cochon en forme de spirale, symbole de prospérité avec des feuilles de namele (cycas), symboles de paix. En dessous, à gauche, est le drapeau de Présidence, tout vert, bordé de rouge,  avec l'emblème national au centre.




écusson de la police
emblème : dent de cochon
monnaie 1999

ovale automobiles





Chef de l'état. président : Tallis Obed Moses
Capitale administrativePort-Vila
SuperficieTotale12 189 km²

Terre12 189 km²

Eau        0 km²
Pays frontaliers-
Nombre d'îles~ 81 
Littoral2 528 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Mont Tabwemasana  : 1 877 m.
  Point le plus bas :côtes Océan Pacifique : 0 m.
Population286 429 habitants
GentiléVanuatais, vanuataise
Langues usuelles
.
bichelama, français, anglais (officielles)
MonnaieVatu (VUV)
Indicatif téléphonique678
Extension internet.vu
Fête nationale


.
30/07 - anniversaire de la proclamation de l'indépendance de la France et du Royaume-Uni
en 1980
Devise nationaleLong God Yumi Stanap
(Nous nous tenons devant Dieu)
Indice de démocratie non classé actuellement
Régime



.


République parlementaire multipartite où le chef de l’État est le président et le chef du gouvernement le Premier ministre (actuellement : Charlot Salwai)  . Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement à une seule chambre.
 


quelques autres emblèmes historiques


Drapeau de la Commission navale anglo-française
qui administra les Nouvelles-Hébrides entre 1887 et 1906

badge et drapeau de l'administration britannique du Condominium des Nouvelles-Hébrides (1906-1980)
c'est le drapeau de la France qui représentait l'autre partie, donc pas de drapeau particulier connu.

drapeau du Gouvernement Populaire Provisoire de Vanua'aku  (1977-1978)
ses couleurs ont inspiré le drapeau actuel; dans le carré vert on trouve
 les trois symboles jaune-orange qui représentaient la patrie (les trois pics),
le travail des hommes (bâton droit) et celui des femmes (le bâton incurvé).
drapeau de l'éphémère République de Vemarana , état sécessionniste sur l'île
d' Espiritu Santo, autoproclamé indépendant pendant quelques mois
 seulement entre 1980 et 1981


Deux autres versions de l'emblème avec quelques différences notoires :  sur la couleur de peau et l'habillement du guerrier,
mais aussi les autres éléments ont également une couleur différente



29 juillet  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  30 juillet

Herald Productions


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire