jeudi 6 avril 2017

Histoire parallèle : 6 avril 1917-2017 -
les États-Unis entrent dans le conflit en déclarant la guerre à l'Allemagne

  Voici maintenant quelques mois que nous ne sommes pas allés en repérage sur les différents fronts de ce gigantesque conflit planétaire. C'est l'entrée en guerre de nouveaux belligérants, et non des moindres, qui relancent la poursuite de notre sujet sur les symboles de la Première Guerre mondiale, avec toujours le même challenge : utiliser des documents d'époque.

drapeau (à 48 étoiles) des États-Unis d'Amérique en 1917
 (extrait du livre américain  Flags of the World de Byron
 McCandless et G.H. Grosvenor, National Geographic Society - U.S.A - 1917)
Armoiries des États-Unis, version Hugo Gerard Ströhl (extraites d'une planche
 du dictionnaire Meyers Großes Konversations-Lexikon - 1909)
drapeaux de guerre et marchand de l'Allemagne en 1917 (extraits du livre américain  Flags of the World de Byron
 McCandless et G.H. Grosvenor, National Geographic Society - U.S.A - 1917)

• 18 décembre 1916 :  Les États-Unis amorcent une tentative de médiation entre les belligérants lorsque le président, réélu en novembre 1916, Woodrow Wilson transmet une note proposant d'entamer des négociations de paix sur la base du "ni vainqueurs, ni vaincus".

• 26-30 décembre 1916 : Les gouvernements des Empires centraux semblent accepter le principe de la médiation Wilson. Une conférence est ouverte à Londres pour discuter la proposition américaine. Finalement, l'Entente fait connaître sa position: pas de négociations avec les Puissances centrales, dont le flou de leur réponse sème le trouble et fait penser qu'ils veulent juste gagner du temps pour se réarmer.

• 19 janvier 1917 :  L'affaire du "télégramme Zimmermann" révélée, provoque un séisme dans la vie des américains, réveillant chez eux le spectre d'une menace directe sur les frontières nationales. Le ministre des Affaires étrangères allemand Arthur Zimmermann adresse à l'ambassade allemande à Mexico des instructions secrètes pour négocier, en cas d'entrée en guerre des États-Unis, une alliance avec le Mexique pour attaquer ceux-ci. Le message est intercepté et déchiffré par l'Entente qui le transmet à Washington. On saura plus tard que le Mexique, déjà en proie aux évènements de la Révolution sur son propre territoire, a refusé toute alliance militaire qui l'aurait conduit inéluctablement à une guerre suicidaire contre les États-Unis.

armoiries et drapeaux des États-Unis - carte cadeau publicitaire d'époque
 • 22 janvier 1917 :  Le président des États-Unis, Woodrow Wilson en appelle encore aux pays européens en guerre à faire "une Paix sans vainqueurs ". Il ne sera bien évidemment pas entendu.

•  3 février 1917 :  En réaction à la reprise de la guerre sous-marine des Allemands, dans l'Océan Atlantique, parfois très près des côtes américaines, qu'elle avait abandonné en 1915, sous la pression de la menace de l'entrée en guerre des États-Unis, Washington rompt ses relations diplomatiques avec Berlin. Les stratèges allemands pensent que les États-Unis ne seront pas prêts logistiquement pour partir en guerre avant trois ans.

•  25 février 1917 :  Le paquebot Laconia de la compagnie britannique Cunard Line est torpillé par le sous-marin U-50 de la Kaiserliche Marine à six milles (11 kilomètres) à l'ouest du rocher de Fastnet, alors qu'il revenait des États-Unis vers l’Angleterre avec 75 passagers et un équipage de 217 hommes.Une première torpille l'atteint sur tribord à hauteur de la salle des machines, mais le navire ne coule pas ; vingt minutes plus tard une deuxième torpille frappe à nouveau la salle des machines, également sur tribord, et le Laconia coule vers 22 h 20. Douze personnes trouvent la mort, six matelots et six passagers britanniques et américains.

• 28 février 1917 :  Le torpillage du Laconia fit grand bruit aux États-Unis, malgré le faible nombre de victimes, mais cumulé avec l'affaire du télégramme Zimmermann déchiffré et traduit, le scandale est amplifié dans la presse américaine. L'accumulation de ces divers évènements contribua largement à retourner l'opinion publique américaine jusqu'alors très largement isolationniste. Ce climat influença naturellement la politique en haut lieu.

6 avril 1917 : Les États-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne.
Le Sénat américain, par 82 voix contre 6, et la Chambre de Représentants par 373 voix contre 50 entérinent la décision du président Wilson d'entrer en guerre aux côtés de l'Entente. Officiellement, le pays ne fera pas partie d'aucune alliance, pour garder sa liberté politique et diplomatique tout en affichant un statut "d'associé de l'Entente".



portrait de Woodrow Wilson (1856-1924), président (démocrate) des États-Unis
 durant le premier conflit mondial, encadré d'une couronne de lauriers
( il recevra le Prix Nobel de la Paix en 1919) , drapeau américain,
silhouette du Capitole à Washington et poème- carte postale américaine d'époque


Le débarquement des premières troupes américaines à Saint-Nazaire en  juin 1917  -  photo : ecpad.fr

différents drapeaux officiels et militaires en 1917 ( planche extraite du livre américain  Flags of the World de Byron McCandless et G.H. Grosvenor, National Geographic Society - U.S.A - 1917)
Récapitulation des forces alliées de l'Entente en 1917 avec les drapeaux, de gauche à droite : Monténégro, Belgique, États-Unis, Empire britannique, Italie, France, Russie, Japon, Roumanie et Serbie. Carte postale d'époque.
(ont été oubliés dans la liste des alliés : Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Afrique du Sud, Portugal)



                 Herald Dick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire