mercredi 10 avril 2013

Capitales du monde : Ankara

 C* ontinuons notre voyage dans les capitales du monde en passant par une grande ville méconnue, car souvent effacée derrière "la star" des villes turques :  Istanbul. Mais c'est bien elle la capitale de la Turquie moderne et elle mérite bien toute notre attention. 

Les emblèmes officiels d'Ankara se présentent sous diverses formes : logos, drapeaux, et comprennent quelques variantes. Le premier (ci-dessus), pourrait presque être qualifié d'armoiries au sens héraldique du terme, avec sa forme en écu, et son dessin au trait simplifié, mais les couleurs basées sur des nuances de bleu empêchent de le blasonner. Ces armes modernes d'Ankara ont été adoptées en 1995.Elles s'inspirent des symboles héraldiques des grandes villes européennes (probablement en raison avec l'aspiration de la Turquie à entrer dans la communauté européenne). Mais l'héraldique n'est pas ancrée dans la tradition orientale et cela se voit. Le sujet central montre d'une part : la tour de télécommunications Akatule (1989) et "derrière", un tracé stylisé de la mosquée de Kocatepe, construite dans le style classique entre 1967 et 1987, exécuté en bleu clair (dôme) et blanc (2 colonnes de chaque côté du dôme) sur un fond bleu foncé. Entre les minarets : trois étoiles de tailles différentes placées en triangle et une plus grande dans la partie basse ; une nouvelle variante (ci-contre) montre cinq étoiles en arc de cercle fuyant, à la façon du drapeau de l'Union Européenne: un signal en forme de vœu ?  














 Le logo de la municipalité, ci-dessus à gauche, qui n'a plus cours, semble-t-il,  est une représentation stylisée du soleil des Hittites (voir plus bas). A droite : le drapeau officiel de la Province d'Ankara ( en turc : Ankara ili) avec le portrait en silhouette de Mustafa Kemal Atatürk, le premier Président de la Turquie moderne en 1923, après la Première Guerre mondiale et la chute de l'Empire ottoman.
Enfin , est arrivé un autre logo, plus "commercial ", pour la Municipalité métropolitaine d'Ankara (en turc : Ankara Büyükşehir Belediyesi ) décliné en plusieurs couleurs,ou formes, nous montrent des yeux de chat vairons (de couleurs différentes), caractéristique de la race des chats turcs "angoras". Angora, faut-il le rappeler est l'ancien nom d'Ankara et il a donné le qualificatif à bons nombres d'espèces animales à poils longs et soyeux : chat angora, lapin angora, chèvre angora, .etc.... 
 

10 - Ankara


Ankara, (anciennement appelée Angora et même Ancyre durant l'Antiquité), en Anatolie centrale, est la capitale de la Turquie depuis le 29 octobre 1923 et la deuxième plus grande ville du pays, après Istanbul. C’est aussi la préfecture de la province du même nom.

Population 3 984 069 hab. 

Ses habitants sont les Ankariotes. La ville est située à 938 mètres d'altitude et le climat y est rude en été et en hiver. Ankara comporte, autour d'un noyau central planifié, d'immenses quartiers périphériques d'habitats sommaires, qui abritent la majorité de la population et traduisent la croissance très rapide de l'agglomération pendant plusieurs décennies. Groupant l'administration centrale et les classes politiques dirigeantes du pays, autour desquelles gravite une énorme population artisanale et de services, possédant une importante fonction universitaire et une garnison nombreuse.  Ankara n'a pas d'activités commerciales ou industrielles notables.
Grande mosquée Kocatepe construite entre 1967 et 1987 dans le centre d'Ankara.
























le Soleil des Hittites - divinité - âge du Bronze ancien (2ème moitié du III millénaire av. J.C.) -
 Musée des Civilisations anatoliennes à Ankara

Logo de l' Université avec le soleil Hittite
vignette pour albums de collection -
Abadie (Autriche- 1928-1933)
Faculté de Droit d'Ankara
Collège Türk Eğitim Derneği
Académie de Médecine
d'Ankara

Ecole militaire (Prytanée) d'Ankara

Logos de clubs sportifs , au centre : un chat "Angora"






capitale précédente  →  Andorra la Vella            
capitale suivante     →  Antananarivo



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire