samedi 3 novembre 2012

Géo héraldique #07 : terroirs et blasons


Suite de la série consacrée à l'évocation du repas gastronomique français qui a été inscrit au patrimoine immatériel de l'humanité à l'UNESCO en 2010.
Je m'attache toujours aux communes dont le nom même évoque un produit gastronomique réputé ou bien parfois,  c'est le blason qui  fait référence à ce produit.
 (Précédent numéro → )




Maroilles : fromage fabriqué en Avesnois, dans les départements du Nord et de l'Aisne. Il tient son nom du village de Maroilles d'où il est originaire et où existait jadis une importante abbaye dans laquelle les premiers fromages furent affinés. Il bénéficie d'une AOC  et d'une AOP depuis 1996.
Le maroilles est fabriqué avec du lait de vache emprésuré. Aussitôt démoulé, il est salé, puis placé en hâloir où il se couvre d'une légère moisissure bleue. Il est ensuite débleui par brossages puis mis dans des caves aux caractéristiques naturelles. Le maroilles a une odeur caractéristique très forte, que certains nez délicats ne supportent pas, et une saveur corsée de terroir. Sa masse moyenne est de 700 grammes, avec un affinage optimal de cinq à sept semaines.
Le maroilles eut son heure de gloire et de célébrité lors de la scène du petit-déjeuner du film Bienvenue chez les Ch'tis. A la sortie du film, sa consommation a considérablement augmenté ! source : Wikipedia


commune de Maroilles (France - Nord) :
1 -  D'argent à la crosse d'abbé d'or posée en pal et une rencontre de cerf de gueules brochant.
2Fascé d'or et d'azur - Soutiens : mître et crosse d'Abbé, rencontre de cerf tous d'argent.
 Ces deux armoiries proviennent de l'ancienne Abbaye, le second découle de celui de l'Armorial Général de France d'Hozier.



commune de Chiroubles (France - Rhône) : 
De gueules à la grappe de raisin tigée d'argent; au chef cousu d’azur chargé de trois soleils non figurés à six rais d'or .


Chiroubles :  vin rouge français d'appellation d'origine contrôlée produit dans la commune de Chiroubles, département du Rhône. C'est un des dix crus de Beaujolais avec le saint-amour, le juliénas, le chénas, le moulin-à-vent, le fleurie, le morgon, le régnié, le brouilly et le côte-de-brouilly. Le cépage essentiel est le gamay noir à jus blanc ; trois autres sont autorisés comme cépages accessoires, limités à 15 % au sein de chaque parcelle : l'aligoté, le chardonnay et le melon . source : Wikipedia
  




Saint-Marcellin : fromage  français du Dauphiné. C'est un petit fromage à base de lait de vache, à pâte molle à croûte fleurie, d'un poids moyen de 80 grammes. Originellement il était fait avec du lait de chèvre, mais à partir de 1730, la réglementation sur l'élevage caprin pour un reboisement rapide des campagnes a pour conséquence une diminution des troupeaux et le lait de vache commence à compenser les manques.Sa production est réalisée avec le lait provenant de 300 communes de l'Isère, de la Drôme et de la Savoie. Les fromages passent dans un hâloir pour la phase d'affinage. Ils commencent à devenir « bleus » au bout d'une semaine et à jaunir au bout de trois semaines. Les fromages ont alors un peu plus de flore en surface et ils sont plus affinés à cœur et crémeux. Les fromages peuvent alors être emballés et commercialisés. source : Wikipedia

commune de Saint-Marcellin (France - Isère) : D'azur à une face d'or chargée d'une fleur de lys de gueules accostée d'un dauphin d'azur et d'un dauphin contourné du même, à une rose d'argent en pointe

















commune de Monbazillac  (France - Dordogne) :
De gueules aux deux tours d'argent accompagnées en chef d'une fleur de lys d'or.


Monbazillac : vin liquoreux français produit au sud du vignoble de Bergerac, sur des coteaux pentus exposés au nord, en rive gauche de la Dordogne, dans les environs du village et du joli château de Monbazillac (photo ci-dessus). Il bénéficie d'une appellation d'origine contrôlée. Les cépages principaux sont la muscadelle , le sauvignon , le sauvignon gris  et le sémillon . Les monbazillacs ont une couleur paille à nuances dorées. Pour cela ils doivent être élevés pendant plusieurs mois, plusieurs années en fait. Cette teinte fonce et s'accentue au fil des années. Liquoreux ou moelleux, riches en glycérol et autres corps sucrés, ils sont puissants, corsés et bouquetés. source : Wikipedia

















les calissons d'Aix : confiserie faite d'une fine pâte de melon confit (ou d'autres fruits confits) et d'amandes broyés ensemble, couverte d'un glaçage à l'œuf (glace royale) et posée sur un fond de pain azyme. À l'aide d'un emporte-pièce, on lui donne la forme effilée d'une amande ou de navette , avant de la cuire à feu doux. Cette spécialité est préparée avec des ingrédients assez coûteux et sa préparation est longue, ce qui explique son prix de vente relativement élevé. Cette friandise souvent parfumée à la fleur d'oranger est une spécialité d'Aix-en-Provence depuis le XVe siècle. source : Wikipedia


commune d'Aix-en-Provence (France - Bouches-du-Rhône) :
D'or à quatre pals de gueules ; au chef tiercé en pal : au 1er d'argent à la croix potencée d'or cantonnée de quatre croisettes du même, au 2e d'azur semé de fleurs de lis d'or, au lambel de cinq pendants de gueules en chef, au 3e d'azur semé de fleurs de lis d'or, à la bordure de gueules.



Je précise que les associations entre les différents produits et les vins ne sont pas des conseils gastronomiques,  mais un fil permettant d'aborder plusieurs régions de terroirs différents.


Bon appétit et à bientôt pour une nouvelle dégustation ...

Crédits blasons :
labanquedublason2.com (dessins : Jean-Paul Fernon)
armorialdefrance.fr


             Herald Dick

2 commentaires:

  1. bonjour
    "d'argent a la crosse d'o"r pour Maroilles des armes a l'enquerre?
    bravo pour ton blog

    antonio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      oui je n'ai pas précisé qu'il s'agit d'une enquerre c'est exact . Si la crosse brochait sur la rencontre de cerf, et non le contraire comme on le voit, on supprimerait de fait l'enquerre ! mais on perdrait en esthétique ...
      HD

      Supprimer