mardi 26 juin 2012

Un trésor oublié : l'Armorial de La Planche - 1669 - Normandie - Bailliage de Cotentin

 S   uite de la visite du plus ancien manuscrit répertoriant des armoiries de villes et de villages de France, dessinées à la plume et peintes à l'aquarelle, antérieur à l'Armorial Général de France de Charles-René d'Hozier de trois décennies !  Voir la description initiale : →

  Nous poursuivons avec la Normandie et le sixième bailliage , celui de Cotentin, qui est exceptionnellement bien pourvu, pour notre plus grand plaisir.
Revenir à l'épisode précédent →




vous pouvez agrandir les images
 en cliquant dessus






Ces fragments proviennent toujours du Volume I . À titre comparatif, j'ai placé en-dessous le blason actuel pour apprécier la constance ou au contraire les différences notoires des figures entre les trois siècles et demi qui les séparent.
 Pour enrichir l'étude, j'ai rajouté en bonus, l'extrait équivalent quand il existe, dans l'Armorial Général de France*  (1696-1711), établi par Charles-René d'Hozier.


(*)     Armorial Général de France - volume XX - Normandie - Généralité de Caen  ( BNF Paris)


Coutances (Manche)


Notez l'ancienne graphie :  Constances, d'après son origine gallo-romaine : Constantia 



Avranches (Manche)
Personne ne sait d'où proviennent ces trois sautoirs ( ou flanchis) ! le Père de La Planche n'a pas donné sa source ... En tout cas d'Hozier  lui , a bien enregistré un blason plus proche de l'actuel, avec une porte de ville plus simple, encadrée de deux tours crénelées, et surmontée du dauphin et des croissants.



Cherbourg (Manche)
Dans l'Armorial d'Hozier :  les besants sont d'or, mais les étoiles de sable y sont encore absentes.




Valognes (Manche)

Ce léopard semble douteux, peut-être dû à une confusion entre ceux de Normandie et le lynx , le vrai 
attribut historique de Valognes (qui a bien été enregistré par d'Hozier à partir de 1696 et cela même s'il est difficile de reconnaître l'animal qui ressemble davantage à un bichon ! ), c'est d'ailleurs un cas rarissime d'utilisation de cet animal dans l'héraldique civique française ... 




Carentan (Manche)
Comme pour Avranches, ce blason au sautoir est un mystère sur sa provenance. Et là , d'Hozier n'a pas fait mieux avec un blason d'azur chargé d'un navire sans mât d'or, sur une mer d'argent , et une étoile d'or en chef ! re-mystère !









Saint - Lô (Manche)







Granville (Manche)


Pour d'Hozier : le champ est d'azur, le bras mouvant de la nuée sont d'or, et le soleil y est bien . Cette ville était un point de départ pour les corsaires de Louis XIV, ce qui pourrait expliquer l'emblème du Roi-Soleil. Mais on parle aussi de l'évocation d'un évènement biblique : quand Josué (figuré par le bras armé) ordonna l'arrêt de la course du soleil pour mettre en déroute les ennemis d'Israël.







Abbaye du 
Mont-Saint-Michel
  (Manche)
commune du 
Mont-Saint-Michel
  (Manche)

La commune s'est dotée récemment d'un blason différent pour se distinguer de celui, pluriséculaire, de l'Abbaye bénédictine avec les coquilles Saint-Jacques dédiées à... Saint Michel !  Vous aurez remarqué que ce nouveau blason est fautif par rapport à la règle des couleurs en héraldique, mais sans doute volontairement. A noter également que le nombre de coquilles a subi une inflation !




Pontorson (Manche)

On remarquera juste que l'écusson aux armes de France ancien s'est transformé en écusson de la maison d'Orléans avec le lambel. A noter que d'Hozier mentionne lui, des armes parlantes : un ours passant sur un pont ( = pont+ourson), mais pas de cygnes ni d'écusson.





-o-



D'autres lieux ou villes sont décrits dans le texte, mais sans blason :
l'Abbaye de Montmorel (Poilley) , l'Abbaye de la Lucerne (La Lucerne d'Outremer), Montebourg, Saint-Sauveur-le-Vicomte, Périers, l'Abbaye de Blanchelande (Neufmesnils), Gavray, l'ilot de Tombelaine, Mortain, l'Abbaye Blanche (Mortain) et Villedieu-les-Poeles.

# cependant, quelques années plus tard, certains lieux (en gras, ci-dessus) ont été enregistrés et blasonnés dans l'Armorial Général de France  :


 









A bientôt pour une nouvelle série...→



Crédits :
parmi les blasons "modernes" certains sont empruntés à et parfois modifiés à :
http://armorialdefrance.fr/
http://labanquedublason2.com/

 Et je remercie particulièrement les personnes responsables de la Bibliothèque et des Archives du Musée du Château de Chantilly :  http://www.bibliotheque-conde.fr/


                Herald Dick
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire